Hôpital 2.0

 

 MemoireReaMachinesEtFormation

Réa, machines et formation ?


Introduction

" Le développement des techniques opératoires et de réanimation entraîne pour les personnels infirmiers une modification profonde de leur qualification et de leurs fonctions dans la mesure ou un matériel de plus en plus sophistiqué et coûteux est mis à leur disposition. "

Cette phrase introductive d'une circulaire de la direction des hôpitaux [1] est le constat de l'évolution des techniques à l'hôpital et des modifications qu'engendrent ces évolutions pour le travail des infirmiers.
Les progrès technologiques, notamment dans les domaines de l'électronique et de l'informatique ont permis la création et la constante amélioration d'appareils dont on ne saurait plus se passer dans les hôpitaux modernes.
Diagnostic, surveillance, traitement: les dispositifs médicaux soignent et sauvent des vies humaines.
L'efficacité et l'utilité de ces dispositifs les ont fait entrer dans les services de pointe tels que la réanimation.
Cependant, aussi performants et fiables qu'ils puissent être, les appareils médicaux n'en restent pas moins des machines dont l'entretien, la programmation des réglages et la surveillance incombent à l'infirmier.
Ayant sous sa responsabilité la surveillance de patients dont la vie peut dépendre d'une ou plusieurs machines, l'infirmier de réanimation doit avoir des connaissances et des compétences en lien direct avec l'utilisation de celles-ci.

Si le développement des techniques a entraîné pour les infirmiers une modification profonde de leur qualification et de leurs fonctions, a t'il aussi entraîné une modification de leur formation ?
Autrement dit, le personnel infirmier est-il formé à utiliser ces dispositifs médicaux.et si oui, la formation qu'il reçoit lui permet-elle d'être autonome vis à vis des dispositifs médicaux ?

Motivations


La formation de l'infirmier débutant en réanimation à l'utilisation des dispositifs médicaux est un sujet qui va me concerner directement dans quelques mois puisqu'il s'inscrit dans mon projet professionnel.
Pourtant, à la lumière des stages que j'ai pu effectuer pendant mes études -dont le dernier en salle de surveillance post-interventionnelle remonte à peu de temps- je sais que je ne suis pas opérationnel sur tous les dispositifs médicaux que je devrai utiliser.
Né d'une remise en question de mes compétences professionnelles, ce sujet me conforte dans l'idée que l'obtention du diplôme d'état ne va pas faire de moi un infirmier compétent dans tous les domaines et qu'il faudra que je me forme et / ou que l'on me forme aux spécificités du service dans lequel je débuterai.
Aussi, la réalisation de mon travail écrit de fin d'études sur ce thème trouve sa motivation principale dans mon avenir proche et me permet de me préparer à mon futur métier par la connaissance des difficultés qui se présenteront à moi et des actions qu'il me faudra mettre en ouvre pour les dépasser.
D'autre part, face à l'accueil chaleureux et à l'enthousiasme de certains professionnels que j'ai été amené à rencontrer au cours de mon enquête, j'ai été motivé dans la réalisation de ce mémoire à la fois dans le but de leur présenter un travail de qualité mais aussi par la conviction que ce sujet était d'actualité et pouvait intéresser nombre de professionnels vivants ou ayant vécu cette expérience.

Questionnement


Hypothèse de recherche

La formation dispensée par un service de réanimation sur l'utilisation des différentes machines est fondamentale à l'autonomie de l'infirmier débutant dans cette discipline.

Si cette hypothèse étudie l'aspect purement qualitatif de la formation à l'utilisation des machines, elle est issue d'une série de questions qui m'ont permis de mieux appréhender ce thème.
Par exemple, si ce travail part du postulat que l'infirmier débutant en réanimation bénéficie d'une formation à l'utilisation des machines, est-ce cependant la réalité dans tous les services ? Existe t'il une politique de formation des nouveaux agents ?
Si cette formation est systématisée, quand est-elle faite ? Quelle est sa durée ? Sous quelle forme se présente t'elle ?
Au niveau de la qualité de la formation, il est important de se questionner sur ce que signifie : être opérationnel sur l'utilisation d'une machine ?
Quel est ou quels sont les rôles de l'infirmier en regard des dispositifs médicaux ? Est-ce qu'apprendre " sur le tas " est une formation efficace à l'utilisation des dispositifs médicaux ?
Au niveau de l'infirmier, quelles sont les ressources dont il dispose et les difficultés qu'il rencontre en réanimation et plus spécifiquement dans sa relation aux dispositifs médicaux ?
Si ces questionnements m'ont permis de me centrer de manière précise dans le thème choisi, l'objectif de ce travail ne sera pas de répondre d'une manière exhaustive à toutes ces questions mais plutôt de mettre en lumière la relation entre l'infirmier débutant en réanimation et les machines qu'il devra utiliser.

Question de travail

Ainsi, la principale question soulevée par ce travail est la suivante :

La formation à l'utilisation des dispositifs médicaux permet-elle à l'infirmier débutant en réanimation d'être opérationnel sur les différentes machines qu'il va devoir utiliser ?

Ce travail s'articulera autour de cette question de la manière suivante

1. L'approche théorique ou cadre conceptuel permettant de poser les bases du travail.
2. La démarche méthodologique présentant l'outil utilisé, la population ciblée et les difficultés rencontrées.

L'exploitation des résultats de l'enquête dont l'approche quantitative et qualitative tentera d'apporter une réponse à la problématique posée.

Pour consulter ce mémoire, merci de suivre la source du document. De nombreuses statistiques intéressantes.

Source : Mémoire de G Guillemin